Macadam – (8) Terre de feu

Dans le creux de l’oreille, un feu tricolore m’a parlé. Il m’a tenu un drôle de discours, abscons et alambiqué. Il m’a dit que le bonheur consistait à dézoner, se démarquer, entre les lignes se déplacer, être toujours en mouvement et pas rigide comme un plot de chantier, passer du vert à l’orange et de l’orange au rouge, de temps en temps clignoter et en dehors des clous traverser. Confus, je lui ai avoué que je ne voyais pas très bien où il voulait en venir. Alors, pour conclure, il m’a tenu un langage plus humain : quel est le génie qui a eu l’idée d’interdire l’accès aux plages, parcs et jardins, tout en laissant ouverts les usines à miasmes que sont les supermarchés ? Drôle de monde dans lequel vous vivez. Chez nous, en Terre de Feu, on ne verrait pas de telles absurdités.

Avant de s’éteindre définitivement, le feu tricolore m’a désigné comme exécuteur testamentaire. Tout ce qu’il possédait devait servir à soutenir l’appel à financement lancé par Le Port à Jauni pour la réalisation de livres sonores. Bien entendu, j’ai dit d’accord.

Texte : Mo Abbas
Musique : Mo Abbas, avec la collaboration de Richard Gérard

Merci à Mathilde Chèvre et le Port à Jauni, Julien Martinière, Richard Gérard, Raphaële Frier et Zabou Moreau.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s